Air des grandes villes pollués



L'air des grandes villes est de plus en plus pollué et cela entraîne des toux, des irritations, des allergies, et bien des pathologies.

J'ai remédié au problème de deux façons :

- En installant un purificateur d'air digne de ce nom dans mon habitation ce qui me permet de passer des nuits agréables.

- En utilisant un ionisateur portatif pour mes déplacements dans les grandes métropoles polluées.
Bien que cet appareil soit d'une portée limité, il me permet de remonter mon taux d'oxygénation de mon sang (contrôler avec un oxymètre) de 2% dans les cas de forte pollution et de me permettre de respirer un air aseptisé.
Mes maux de tête se sont atténués grâce à ce petit dispositif, peu coûteux et sans prétention qui se recharge sur le secteur et ne nécessite aucune maintenance.

Voici à quoi ressemble l'un de mes oxymètres :



Un moyen simple et rapide de contrôler son oxygénation, le modèle ici fonctionne sur piles (accus alcalins) et vaut une dizaine d'euro; mais il en existe des modèles plus sophistiqués, avec liaison informatique, offrant de nombreux paramètres pour un coût inférieur à une centaine d'euro.

Tous les oxymètres mesures les pulsations cardiaques par minute et le pourcentage d'oxygène véhiculé par le sang !



Le purificateur d'air quant à lui utilise un système de filtrage au top, grâce à des technologies de pointe développées par les Américains et les Japonais.
Outre le fait d'absorber et de détruire tous les contaminants possibles contenus dans l'air, il ionise l'atmosphère à raison de 10 million d'ions par cm3, ce qui me permet de respirer un air de montagne très pur.
Des capteurs de gaz et particules permettent une efficacité au top de la technologie en matière de purification d'air.

Bien sur la meilleur solution consisterait à ne plus polluer, mais faut pas rêver ...

Bien que ce dispositif soit coûteux, l'effet sur la santé est indéniable.

Comme vous avez pu le voir sur la notice technique ce type d'appareil est capable de vous fournir un air d'une extrême pureté ionisé, comme si vous étiez à la montagne près d'une cascade, loin de toute pollution.

Il est la solution idéal pour les grands villes polluées et pour tous ceux qui souffrent d'allégies diverses d'asthme, de toux, d'irritation respiratoire, etc...

Il convient de choisir un modèle économique en énergie, dont les filtres sont facilement remplaçables et même recyclables.

Un tel appareil coûte aux alentours de 500 euros et peut même approcher le millier d'euro (mais là cela devient de l'arnaque !).



Il existe également des purificateurs d'air pour véhicule, dont vous pouvez voir celui que j'utilise ci-dessous :



Ce modèle entièrement autonome (cellules solaires) fonctionne depuis 1 an environ sans aucuns soucis, il peut être alimenté sur secteur 230V ou sur 12V, ce qui permet de pouvoir l'utiliser dans une caravane ou une petite chambre par exemple.
Il a les mêmes fonctions que le modèle pour la maison que j'utilise et est efficace jusqu'à un volume de 15 m3, pour un coût inférieur à 100 euro.

On peut ainsi rester "coincé dans les bouchons" du trafic routier, sans s'empoisonner et s'asphyxier, respirant un air sain ionisé (les fenêtres fermées évidement).









Début de la page

Retour page précédente