Bonjour amis lecteurs, vous trouverez dans les lignes qui suivent des conseils pour vous assurer une vie plus tranquille et moins axée sur les pièges de notre société mercantile !




Beaucoup de personnes sont heureuses d'acheter des piscines pour installer dans leur jardin.
Quoi de plus naturel, que de vouloir faire "trempette", c'est très bon à la santé et cela détend.

En revanche, si on peut acheter des piscines de différents formats pour quelques dizaines, voire quelques centaines d'euros.
On découvre bien vite, les inconvénients cachés de ce genre de divertissement !

En voici quelques-uns:

- Tout d'abord la robustesse de celles-ci laisse à désirer, aussi évitez d'acheter des piscines auto-portantes, même si le prix est attractif et le nombre de modèle très important.
Pourquoi me direz-vous ?
C'est simple, le boudin de gonflage va finir par fuir (valve HS et non remplaçable) à cause des chaud et froid dus à notre très mauvaise saison, ou celui-ci sera percé et difficilement réparable.
Donc il faut choisir des modèles avec armatures, plus chers et moins courants (normal, c'est plus robuste!), mais qui vous feront bien plus d'usage.

- Ensuite vous allez devenir des consommateurs de produits chimiques vendus très chers (normal, faut faire de l'argent) et des pollueurs notoires !
Pourquoi ?
Parce que vous allez devoir utiliser des produits à base de chlore pour les plus courants, de brome ou de produits oxygénants, ou autres ... Tous aussi toxiques tant pour la nature, que les baigneurs qui ne doivent surtout pas boire l'eau de la piscine (c'est écrit sur les notices !).
Les usagers de leur piscine vont devoir acheter régulièrement ces produits, puisque ceux-ci font appel à des gaz, ils sont volatils ce qui oblige des rajouts (c'est du reste ce que tout vendeur souhaite, "VENDRE" ...).
Ensuite il va falloir acheter des produits correcteurs de pH, si le baigneur ne souhaite pas perdre son "bronzage" en se baignant ou tomber gravement malade (yeux attaqués, peau agressée, etc...)
Sans compter un pompage permanent pour filtrer les résidus de peaux mortes qui se détachent avec tous ces produits chimiques (sans compter les cheveux agressés également).

Je sais vous allez me dire la critique c'est facile, c'est vrai !
Mais ce que l'on ne vous dit pas, c'est qu'il y a des solutions bien plus naturelles, sans danger et surtout peu coûteuses !

Il est vrai qu'une solution a été proposée (par un fabriquant de piscines chinoises), l'utilisation de sel (chlorure de sodium) mais dosé beaucoup moins fort que l'eau de mer; car le but poursuivi ici, n'est pas l'utilisation de sel comme désinfectant naturel.
Il s'agit en fait, de décomposer celui-ci par électrolyse, afin d'obtenir des ions de chlore qui détruiront les microbes.

C'est bien sûr efficace, mais il faut utiliser du chlorure de sodium pur donc coûteux, ensuite les électrodes sont rapidement corrodées par cette agression chimique, il faut donc les remplacer souvent et enfin il faut fournir une énergie non négligeable à cet ensemble d'épurateurs !

Pourquoi ne pas utiliser du sel de cuisine me direz-vous, à cause des ajouts de fluorure, de carbonate et d'iode dans nos salières.
Evidemment on peut acheter du sel déneigement, qui donnera le même résultat à bas coût !
Bon d'accord il peut y avoir des impuretés (éliminées dans le filtrage) et du chlorure de calcium en additif qui ne pose pas de problème, étant lui-même un chlorure.

Mais il y a bien plus simple:

Utiliser de la "bouillie bordelaise", mais de la vraie !

Car si cette bouillie très utilisée par les vignerons bordelais (et les autres) a changé de formule chez nos revendeurs habituels, c'est pour éviter ce genre d'usage, c'est évident !
Avant l'avènement des piscines, on trouvait un peu partout cette bouillie qui n'était autre que du sulfate de cuivre, maintenant c'est devenu du carbonate de cuivre avec de la chaux.

Cette mixture est impropre à l'usage que nous voulons en faire et bien peu efficace sur le jardin, même à forte dose.

Il va donc falloir utilisé du vrai sulfate de cuivre, que l'on pourra trouver en droguerie (dans les vieux villages) ou en pharmacie, mais c'est plus cher !
On peut également le fabriquer en utilisant des petits morceaux de fil électrique que l'on peut chauffer pour une réaction plus rapide (oxydation), ou additionner à de l'eau oxygénée et plonger tout ceci dans de l'acide sulfurique (acide de batterie).
Cette fabrication n'est pas sans danger (brûlures à l'acide, empoisonnement, etc...), aussi je vous conseille vivement d'acheter du sulfate de cuivre en pharmacie, si vous n'en trouvez pas ailleurs.

La dose a employer est de 0,4 % ou 4 grammes par mètre cube d'eau !

ATTENTION CE CHOIX DOIT ÊTRE FAIT SUR UNE EAU DE REMPLISSAGE NON TRAITEE AUX PRODUITS DU COMMERCE !

Une fois votre piscine traitée ainsi, vous n'aurez plus besoin d'utiliser un autre produit, si vous buvez la tasse, vous ne vous empoisonnerez pas et n'aurez pas d'allergie particulière.
Il ne sera pas nécessaire de pomper l'eau en permanence, voire pratiquement pas.
Les ajouts de sulfate de cuivre seront totalement inutiles, puisqu'il s'agit d'un sel et non d'un gaz !

Bien entendu si vous voulez une eau de qualité, lavez-vous avant de vous baigner !

Un dernier conseil, la lumière du soleil est idéale pour tuer la plupart des microbes (UV), donc il faut placer la piscine dehors et utiliser une bâche transparente, le mieux étant une couverture chauffante pour piscine constituée de plastique à bulles de couleur bleue (laissant passer les Ultra-Violets du soleil), ainsi votre piscine chauffera sous l'action du soleil et gardera cette chaleur (bulles cotés eau).

C'est grâce au soleil que les piscines aériennes sont plus appréciées que les piscines couvertes où des baigneurs attrapent des verrues plantaires ou d'autres allergies dû à un chlorage exessif pour pallier le manque de soleil !

Un dernier mot, vous pouvez arroser le jardin avec l'eau de votre piscine et vidanger celle-ci où vous voulez, il n'y aura pas de problème.

Mais s'il vous plaît ne vidangez pas votre piscine emplie de produits chimiques en dehors du "tout à l'égoût", la faune et la flore vous remercieront.

NB:
      Le sulfate de cuivre vendu en droguerie doit avoisiner la quinzaine d'euro au kilogramme, compte tenu qu'il vous faudra entre 20 et 100 g selon votre piscine (pour l'exemple, pataugeoire ronde courante de 5 m3 ou piscine adulte de 25 m3). Cela vous donne une idée pour le prix de ce produit naturel (1 Kg = 1000 g soit une dizaine de piscines adultes ou 1,5 euro par piscine, pas étonnant que le sulfate de cuivre soit difficile à trouver !).

      Certains utilisent de l'acide chlorhydrique à la place de la chlorine et autres dérivés chimiques du commerce dosé à 5 % minimum dans l'eau de la piscine (l'acide du commerce est généralement vendu à 23 %), c'est également une solution (qui doit-être renouvelée régulièrement), plus coûteuse, agressive pour la pompe et le corps humain que je ne vous conseille pas.

      D'autres ne mettent rien du tout et voient leur piscine se transformer en mare aux canards, avec une eau verdâtre, voire verte bouteille et aux senteurs peu engageantes !

      Mais avec ce traitement (au sulfate de cuivre) aucun risque, votre eau restera d'une limpidité absolue, vous changerez votre filtre de pompe une fois l'an (selon l'usage) et encore.

* * * * * * * * * * * *


Si vous désirez chauffer votre piscine, soyez écologique n'utilisez pas de réchauffeur électrique (résistances chauffantes ou pompes à chaleur), ces appareils consomment une grosse quantité d'énergie !

SOYEZ ECOLOS UTILISEZ LE SOLEIL

Soit vous utilisez un réchauffeur en PVC dédié à cette fin et vous l'intercalez dans le circuit de pompage, soit vous en fabriquez un pour un peu moins cher et d'une durée de vie exemplaire !

Si vous avez des notions de plomberie, vous pouvez facilement réaliser ce genre de réchauffeur qui vous permettra d'obtenir une eau des plus agréables ...


Prochainement toutes les explications pour cette réalisation ...










































































Début de la page

Retour page précédente